LES 7 CHAKRAS – Explications

Un Chakra est une Merveilleuse Porte, qu’il nous est possible d’ouvrir sur l’immensité du monde de l’Energie, de la Spiritualité et de la connaissance…(Travailler du Haut vers le Bas)*

Le  1er  CHAKRA :   MULADHARA.

C’est le chakra racine, se situant au niveau du périnée, il nous ancre avec l’énergie de la Terre (Mère). Il est relié aux glandes surrénales et aux organes sexuels, et stimule l’ensemble du corps (os, sang, muscles) et influence notre température, énergie globale et la croissance des enfants. Nos fonctions de survie, auto-préservation (notamment la protection du territoire, conscience primaire), l’assurance et la conscience du monde matériel sont en lui. D’une certaine façon, on pourrait le comparer au magma en fusion noyau de la Terre. Toucher à lui imprudemment serait comme « réveiller les volcans de la planète » *. Mais stimuler ce chakra est quelque chose d’extraordinaire au point de vue énergétique.

Le  2 ème CHAKRA :  SVADHISHTHANA.

Ce 2ème chakra est situé entre la symphyse pubienne et le nombril, à l’endroit que les japonais appellent le hara, centre des énergies vitales. C’est pourquoi l’une des vertus de la pratique de la respiration ventrale est d’alimenter en énergie extérieure cette centrale de production. Il est relié à la vessie, aux organes sexuels, et aux jambes. C’est également notre capacité à ressentir, la sensualité, l’appétit, les désirs et les envies, l’entrain … Une fois la sécurité primaire du 1er chakra instaurée, l’humain se redresse un peu avec la conscience des désirs qui peuvent devenir plaisir…

Le  3 ème CHAKRA :  MANIPURA.

Il se situe au niveau du plexus solaire, c’est le centre de triage des énergies. Ce 3ème chakra est lié à l’estomac, au pancréas, au foie, au système nerveux.  Ce chakra est d’ailleurs très sensible aux tensions, aux émotions, au stress… Les personnes qui ont des lésions de l’estomac, ont une tendance à se voûter, à s’enrouler sur eux-mêmes, autour de leur plexus, comme pour le protéger des agressions extérieures. Conscience du je veux, je peux, la liberté, confiance et détermination, vouloir et pouvoir (3 ème niveau de conscience)

Le  4 ème CHAKRA :  ANAHATA.

Ce 4ème chakra est situé sur la ligne médiane, sur le sternum, il est lié au coeur, au système circulatoire, aux poumons, au thymus. C’est le chakra du Coeur. En forte relation avec le 3ème chakra, il agit sur la répartition des énergies, notamment en laissant ouvert, bloquant le passage de celles-ci ou encore en les concentrant. C’est aussi un potentialisateur d’énergie. Peuvent lui être liés, certains problèmes cardiaques et circulatoires, de même les problèmes pulmonaires souvent considérés comme la « tristesse accumulée »…
Il agit sur notre capacité à toucher quelqu’un, par la parole par exemple. Aimer, donner, accepter… Conscience aussi que l’on est pas le centre du monde, mais plein d’humains en interaction: s’ouvrir aux autres…

Le  5 ème CHAKRA :  VISHUDDHA.

Il est situé au niveau de la gorge. Il est relié aux poumons, aux bronches, aux cordes vocales, au système lymphatique et aussi à la glande thyroïde. Ce 5ème chakra est le sommet des « chakras physiques » il fait le lien avec les suivants. Peuvent y être associer les maux tels que la perte de la voix, maux de gorge, goitre, asthme, … Travailler sur lui signifie que nous allons évoluer dans le monde avec assurance et sérénité. « L’être précède le faire « . Conscience et capacité à s’exprimer et écouter : la communication… l’affirmation… mais aussi retranscrire « les infos d’en Haut »…

Le  6 ème CHAKRA :  AJNA.

Il est situé à la racine du nez, entre les deux yeux. C’est le célèbre « 3ème Oeil », appelé aussi chakra maître parce qu’il active les autres chakras principaux. C’est pour cela que les guérisseurs touchent souvent ce point. Il est connecté avec la glande pituitaire, à l’hypophyse et à l’hypothalamus. Il est lié au nez, aux oreilles, au système nerveux, et concerne la partie cérébrale antérieure. Lucidité, créativité, intuition, conscience et capacité des perceptions extrasensorielles… le monde n’est pas que le visible…

Le  7 ème CHAKRA :  SAHASRARA.

Il est centré au niveau du sommet du crâne, c’est l’une des principales entrées d’énergie. Ce chakra est en connexion avec la glande pinéale, l’épiphyse et la partie cérébrale postérieure. Il échappe au corps physique. Il est la « colombe de l’esprit ». Il transcende l’action de tous les autres chakras, et il nous ouvre les « Portes du Royaume du Tout », il nous relie avec le cosmos, l’Univers, l’Infini. Lorsqu’il y a disfonctionnement, cela peut entraîner des troubles physiques et psychologiques du cerveau, ou troubles de la glande pinéale. Niveau de l’âme, expérience et conscience que nous formons qu’un Seul et Unique ensemble Cosmique ou Divin (le Père). Intérêt pour la Spiritualité… la méditation…l’évolution…

LES CHAKRAS – c’est quoi ?

Les chakras sont des points précis du corps, par lesquels les échanges énergétiques ont lieu : à l’intérieur du corps, entre corps physique et corps subtils, entre intérieur / extérieur, devant et derrière.  Ces centres d’énergie sont plutôt méconnus, car ils ne font pas partie de la culture traditionnelle occidentale. Cependant plusieurs cultures en font mention, avec des légères différences : chinois, japonais, indiens, incas, etc. Si ces points d’énergie sont nombreux sur tout le corps humain, beaucoup n’ont qu’un rôle secondaire. C’est pour cela que nous décrirons que les 7 chakras principaux.

Les chakras peuvent être perçus comme un disque, une aura de lumière animée d’un mouvement rotatif, ils ont chacun une couleur dominante, et une fréquence vibratoire, ils sont reliés à un ou plusieurs organes. Ils canalisent les énergies à travers l’organisme vers l’axe central formé par la colonne vertébrale, du sommet du crâne au coccyx (la shushumna).
Plus le niveau de conscience est grand, plus l’expérience physique et spirituelle est intégrée, et plus nous sommes apte à maîtriser l’harmonisation des chakras, leur développement, et la circulation des énergies. Mais n’oublions pas que les chakras sont nourris par nos actes !…

Pourquoi ouvrir ses chakras ?

Il faut d’abord prendre conscience que chaque être humain est partie intégrante d’un tout, que sa structure matérielle et ses vibrations sont à l’unisson des forces cosmiques, que ses composantes existaient avant sa naissance et se poursuivront après sa mort. Ce n’est qu’un changement de forme. Lorsque les chakras s’ouvrent, l’homme devient conscient des différents plans de l’existence, peut y pénétrer, et harmoniser ou revitaliser les plans « inférieurs » qui le nécessitent. Il est important de considérer aussi les chakras comme des niveaux de conscience dans chacun desquels nous devons vivre, incarner, sans en oublier, et pas seulement comme des points d’énergie à des fins égocentriques…
L’être humain au fil de sa vie, de par ses douleurs et ses peurs, peut se replier sur lui-même, et fermer ses chakras. Il se coupe ainsi de la relation avec les différents plans de la Vie.
Ainsi, en faisant sauter les verrous qui occasionnent les blocages, on se trouve en situation de connaître des joies plus profondes dans sa propre vie et dans son environnement social. De participer, à la construction de rapports personnels et sociaux plus riches, plus authentiques, plus justes, Créer sa Vie, lui donner du sens…
Il existe différents moyens d’augmenter l’ouverture de ses chakras par les couleurs, les mantras, les sons /vibrations, les huiles essentielles, les pierres, avec l’aide d’un thérapeute spécialisé. Il est possible également de mesurer leur fonctionnement ou ouverture. Cependant il ne s’agit pas de se regarder le nombril en s’intéressant aux chakras, mais de cheminer dans l’évolution de la conscience… de s’ouvrir, vivre et incarner cette conscience d’Unité qu’est le 7ème chakra…